Cour d'appel du Québec

L'honorable Nicholas Kasirer

Avant d’être nommé juge à la Cour d’appel du Québec en 2009, Nicholas Kasirer était James McGill Professor of Law à l’Université McGill pendant plusieurs années, directeur du Centre de recherche en droit privé et comparé du Québec, et, de 2003 à 2009, doyen de la Faculté de droit. Ancien clerc de l’hon. Jean Beetz à la Cour suprême du Canada, il a été assermenté au Barreau du Québec en 1987. Le juge Kasirer est diplômé de l’University of Toronto (B.A., hons.), Université McGill (B.C.L., LL.B.), et de l’Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) (DEA).  En 2012, il a reçu un doctorat honoris causa de l’Université de Sherbrooke.

À titre de juge, M. Kasirer enseigne au Séminaire pour les juges fédéraux nouvellement nommés, il est vice-président de la Conférence des juges des cours supérieures du Québec, fiduciaire de la Fondation pour la recherche juridique (Barreau canadien), membre du conseil du Centre Paul-André Crépeau (Univ. McGill), membre du Comité pour l’accès à la justice en langue anglaise (Barreau de Montréal), ainsi que de divers comités scientifiques dont la Revue du Notariat, la Revue internationale de droit comparé (Paris), la Revue de droit de l’Université de Sherbrooke, Journal of Civil Law Studies (Louisiane), Concours Minerve, Journées strasbourgeoises, etc. Depuis sa nomination, il a donné des conférences notamment à Institut canadien pour l’administration de la justice, aux Juges de la Cour supérieure (section de la famille), Juges de la Cour du Québec (droit civil), à la Tulane Law School, Université Laval, Université de Montréal, Université McGill, Louisiana State University, Association du barreau canadien (Québec), Université de Poitiers, Lord Reading Law Society, etc.

Il est auteur ou directeur, seul et avec d’autres, de plusieurs de livres dont le Dictionnaire de droit privé (multiples éditions), Jurilinguistics – La jurilinguistique, Code civil du Québec : Édition bilingue, Le droit civil, avant tout un style, et de plusieurs articles et notes parus dans des ouvrages collectifs et revues comme la Oxford U. Commonweath Law Journal, Louisiana Law Review, Revue du barreau canadien, Osgoode Hall Law Journal, Cahiers de droit, American Journal of Comparative Law, Dalhousie Law Journal, Revue internationale de droit comparé, Manitoba Law Journal, Revue juridique Thémis, McGill Law Journal, etc. 

M. Kasirer a reçu diverses marques de reconnaissance, dont le prix de la Fondation du Barreau du Québec, le prix de l’enseignement en droit John W. Durnford, la Médaille du principal David Johnson de l’Université McGill, la Médaille de jubilé diamant de la Reine Elizabeth II, ainsi que le prix Hessel Yntema de la American Society of Comparative Law. 

Le juge Kasirer est membre titulaire de l'Académie internationale de droit comparé depuis 2006 et Membre de la Société royale du Canada.