Cour d'appel du Québec

L'honorable Louis Rochette

Né à Québec le 17 octobre 1950, il est le fils de Charles-E. Rochette, ingénieur, et de Lorraine Picard. Il est originaire de La Malbaie où il a complété ses études secondaires. Établi à Québec avec sa famille à compter de septembre 1966, il complète ses études postsecondaires au Cégep de Sainte-Foy (D.E.C.), puis obtient en 1972, avec distinction, une licence en droit de la Faculté de droit de l'Université Laval.

Admis au Barreau du Québec en 1974, il a d'abord exercé sa profession au sein du cabinet d'avocats St-Hilaire, De Blois, puis auprès du ministère de la Justice du gouvernement du Québec; de 1975 à 1984, à la Direction des affaires juridiques du ministère de l'Environnement; à compter de 1984, à la Direction du Contentieux-Québec (Bureau des plaideurs). Il assume, à compter de 1989, la direction du Contentieux-Québec du ministère de la Justice jusqu'à sa nomination à la Cour supérieure du Québec.

Le juge Rochette a également été président du Syndicat des avocats et notaires de la fonction publique (1987) (tel qu’on le désignait alors), administrateur fondateur de l'Association des cadres juridiques de la fonction publique puis président de cette Association (1991-1993). Il a aussi présidé le Comité de la formation professionnelle du Barreau du Québec (1992-1994). Professeur à l'École de formation professionnelle du Barreau (1989-1992), il a participé à plusieurs conférences portant notamment sur le droit administratif, la procédure civile et l’art de la représentation devant les tribunaux.

Il a été nommé juge à la Cour supérieure du Québec le 1er novembre 1994, puis à la Cour d'appel du Québec le 1er février 2000. Il a été président de la Conférence des juges des Cours supérieures du Québec (1999-2000).