Cour d'appel du Québec

L'honorable Benoît Morin

Né à Québec le 27 novembre 1942, il est le fils de feu Bernardin Morin et de feu Pauline Blanchet.

Il a étudié au Collège des Jésuites à Québec (B.A. en 1961), à l'Université Laval (LL.L. en 1964), de même qu'à l'École nationale d'administration à Paris (1967).

Admis au Barreau en 1965, il a travaillé comme conseiller juridique au ministère de la Justice du Québec de 1966 à 1969. De 1969 à 1971, il fut adjoint au greffier en loi de la Législature. En 1971 et 1972, il exerça les fonctions d'adjoint au sous-ministre de la Justice du Québec et, en 1972 et 1973, celles de greffier adjoint du conseil exécutif. En 1973, il fut nommé chef de cabinet du premier ministre du Québec, et il exerça ces fonctions jusqu'en 1976. Après avoir occupé le poste de sous-ministre associé à la Justice, à Québec, il est ensuite devenu vice-président et avocat-conseil de la Société centrale d'hypothèques et de logement à Ottawa de 1977 à 1979. De 1979 à 1981, il a occupé successivement les postes de vice-président et de président de la Commission de refonte des lois et des règlements du Québec. De 1981 à 1984, il a exercé les fonctions de vice-président et de chef du contentieux et, de 1984 à 1986, celles de premier vice-président aux ressources humaines et aux affaires juridiques à la Banque Nationale du Canada, à Montréal. En 1986, il fut nommé secrétaire général associé (législation) au Conseil exécutif à Québec. Puis, de 1986 à 1994, il a occupé le poste de secrétaire général et de greffier du Conseil exécutif. Le 27 septembre 1994, il fut nommé juge à la Cour supérieure du Québec où il a exercé ses fonctions jusqu'à sa nomination à la Cour d'appel du Québec le 4 décembre 2001.

Membre du conseil d'administration du Jeune Barreau de Québec de 1969 à 1971. Professeur de rédaction et d'interprétation des lois à la Faculté de droit de l'Université Laval de 1971 à 1974. Membre de la Conférence des commissaires pour l'uniformité des lois au Canada en 1972 et 1973. Membre du comité organisateur du congrès de l'AIJA, à Québec en 1976. Président du comité directeur sur le traitement de l'information juridique au ministère de la Justice du Québec en 1979 et 1980. Membre de divers comités de l'Association des banquiers canadiens et de l'Association canadienne des paiements de 1981 à 1986. De 1988 à 1994, membre du conseil d'administration de l'Association des diplômés de l'Université Laval, dont il assuma la présidence en 1993. Membre du conseil d'administration de la Fondation de l'Université Laval de 1993 à 1995.